๐Œ๐…๐/๐‘๐„๐”๐๐ˆ๐Ž๐ ๐ƒ๐„ ๐‚๐€๐๐ˆ๐๐„๐“ : ๐„๐‚๐‡๐€๐๐†๐„๐’ ๐’๐”๐‘ ๐‹๐„๐’ ๐ƒ๐ˆ๐’๐๐Ž๐’๐ˆ๐“๐ˆ๐…๐’ ๐ƒ๐„ ๐’๐Ž๐”๐“๐ˆ๐„๐ ๐€ ๐‹๐€ ๐‘๐„๐‹๐€๐๐‚๐„ ๐ƒ๐„ ๐‹โ€™๐„๐‚๐Ž๐๐Ž๐Œ๐ˆ๐„ ๐๐€๐“๐ˆ๐Ž๐๐€๐‹๐„ ๐„๐“ ๐€๐” ๐‘๐„๐ƒ๐‘๐„๐’๐’๐„๐Œ๐„๐๐“ ๐ƒ๐„๐’ ๐‚๐Ž๐Œ๐๐“๐„๐’ ๐๐”๐๐‹๐ˆ๐‚

MFB-Hervรฉ  NDOBA

A lโ€™issue du dรฉbriefing sur son dรฉplacement du Maroc dans le cadre de caucus africain , le ministre chargรฉ des finances et du budget Hervรฉ Ndoba a abordรฉ les sujets relatifs ร  lโ€™รฉvolution de la mission du Fonds Monรฉtaire International ( FMI), au collectif budgรฉtaire 2022, au processus dโ€™รฉlaboration du budget de lโ€™Etat 2023 et ร  la dรฉmatรฉrialisation de lโ€™exรฉcution du budget et des collectes des recettes intรฉrieures via le progiciel Sim_ba et sydonia world. Ces รฉchanges ont eu lieu le samedi 09 juillet 2022, dans la salle de confรฉrences du dรฉpartement des finances et du budget.

En raison de la fragilitรฉ de la situation รฉconomique et financiรจre de lโ€™heure, le ministre Hervรฉ Ndoba a rappelรฉ ร  ses collaborateurs, la nรฉcessitรฉ de poursuivre les travaux de lโ€™immersion budgรฉtaire entamรฉs le 16 mars dernier. Il nโ€™est pas superfรฉtatoire de rappeler que par une note de service adressรฉe au conseil des ministres le 10 mars 2022, relative ร  la gestion budgรฉtaire en ces temps de rarรฉfaction des deniers publics, en raison de lโ€™absence des concours financiers de la part des partenaires techniques et financiers et le conflit russo-ukrainien en cours, le gouvernement a autorisรฉ le ministรจre des finances et du budget dโ€™organiser les sรฉances dโ€™immersion budgรฉtaire en vue de parvenir de maniรจre consensuelle ร  une loi de finances qui soit pragmatique.

En effet, le "collectif budgรฉtaire" est lโ€™expression employรฉe communรฉment pour qualifier la loi de finances rectificatives (LFR). Cette loi est la seule permettant de modifier, de maniรจre significative, dans le courant de lโ€™annรฉe, les dispositions de la loi de finances initiale (LFI).

Au regard de cette comprรฉhension, le gouvernement centrafricain se prรฉpare pour prรฉsenter aux dรฉputรฉs de la nation une loi de finances rectificative qui doit prendre en compte, les impacts de la guerre en Ukraine et du regain de lโ€™insรฉcuritรฉ sur lโ€™รฉconomie nationale et les finances publiques, plus prรฉcisรฉment le budget de lโ€™Etat. Cela pourrait se traduire par une rรฉduction des dรฉpenses publiques ou des prรฉvisions des recettes intรฉrieures dans le budget rรฉvisรฉ.

En vue de rรฉussir la phase stratรฉgique de la rรฉvision du budget initial, le ministre Hervรฉ Ndoba a instruit ses collaborateurs de la direction gรฉnรฉrale du budget, ร  faire le nรฉcessaire pour poursuivre les travaux dโ€™immersion budgรฉtaire aux fins dโ€™impliquer chaque ministรจre dans ce processus budgรฉtaire. Concomitamment avec lโ€™immersion budgรฉtaire, le membre du gouvernement a instruit le directeur gรฉnรฉral du budget de tout mettre en ล“uvre afin de respecter la disposition constitutionnelle quant au dรฉpรดt de la loi de finances 2023 sur la table de lโ€™Assemblรฉe nationale.

Trรจs prรฉoccupรฉ par la digitalisation de lโ€™exรฉcution du budget et des collectes des recettes de lโ€™Etat, le ministre Ndoba a passรฉ en revue les paramรจtres essentiels ร  la mise ร  jour du progiciel Sim_ba ainsi que de Sydonia, progiciel utilisรฉ respectivement dans la chaรฎne de dรฉpense de lโ€™Etat et la collecte des recettes douaniรจres. Car, le suivi permanent et la mise ร  jour de SIM_ba visent ร  amรฉliorer la traรงabilitรฉ et la disponibilitรฉ de l'information budgรฉtaire et comptable de lโ€™Etat.

ย 

ย